Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for avril 2012

S’il reste une légende du reggae roots c’est bien Clinton Fearon ! Co-fondateur des mythiques Gladiators, Clinton est une des mémoire vivante du Kingston des 70’s. Son dernier album « Mi deh yah » était clairement un des disques de l’année 2010, une véritable perle noire reggae. En plein boulot sur son prochain album, à ses dires déja bien avancé, Clinton Fearon se permet une respiration et se replonge dans ses souvenirs.

Bien qu’il ne soit pas un homme du passé mais plutôt un des solides piliers de la musique jamaïcaine, Clinton nous gratifie d’un superbe album en ce début d’année 2012. 45 ans après avoir formé ce fabuleux trio vocal, il en revisite les titres issus de sa plume sur le splendide « Heart and Soul« . 13 morceaux acoustiques, tels qu’ils les avaient conçus guitare en main sous son arbre, il est donc inutile de dire que l’on se régale.

Mais finalement, c’est bien l’homme qui vous en parlera le mieux, sur cette magnifique vidéo promo réalisée par son label Chapter Two Records :

Publicités

Read Full Post »

Comme le dit Gérard Viel dans Trad’Mag, les 17 Hippies sont en train d’écrire la nouvelle musique européenne de demain. Il a bien raison. On sait maintenant, que la musique folk européenne d’aujourd’hui est le fruit du melting pot musical, créé par les musiciens européens immigrés aux USA au 19ème,  mélangé aux influences indiennes et africaines puis rendu via le vinyle aux oreilles européennes. Mais le centre névralgique de la création musicale continentale s’est déplacé à Berlin en 1989 avec la chute du mur et les très berlinois 17 Hippies en sont la belle illustration.

Mais au delà des considérations musicologiques, leur Berlin Style, mélange de klezmer, de traditions balkaniques, latines et françaises, cette musique de baloche foutraque, héritière des délires kusturiciens vous file une sacrée patate !

Car cette joyeuse fanfare compte jusqu’à une trentaine d’instrumentistes, cuivres, bois, percussions, cordes, accordéons, cornemuses qui vous dynamitent du folk stratosphérique. Leur 10ème album, « Phantom Songs » ne déroge pas à la chouette recette. Des chansons en français, allemand et anglais passent du swing aux ambiances mariachis, de la romance à la sarabande. J’aime par dessus tout les chansons chantées par Kiki Sauer, qui me rappelle par bien des aspects la regrettée  Lhasa de Sela.

Alors éteignez tv et radios, laissez les angoisses terroristes, oubliez ces médiocres politiques et venez danser, rêver, comme des hippies, sur cet album de chansons fantomatiques !

Extrait de l’album Phantom Songs : Ton étrangère

Une petite idée de l’ambiance 17 Hippies en live :

Read Full Post »

%d blogueurs aiment cette page :