Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for février 2014

Franche-Comté Mission Voix

See on Scoop.itMusique en Franche-Comté

Outils d’information et d’observation : pour chanteurs amateurs, partenaires publics et professionnels de la voix Formation des chefs de chœur et aide aux chorales Soutien aux projets : constitution d’un nouvel effectif de chanteurs, mise en mouvement,…

See on musique-ancienne-en-franche-comte.fr

Read Full Post »

See on Scoop.itMusique en Franche-Comté

La Rodia Besançon, concerts et pôle des musiques actuelles à Besançon, Franche-Comté, France

Toftaky‘s insight:

Le Fair est un dispositif d’aide aux artistes qui les soutient lors du lancement de leur carrière. Depuis 2007, ils se lancent dans un nouveau concept : le tour, tournée française où les salles accueillent les lauréats de leur choix. Découvrez cette année Le Prince Miiaou

See on www.larodia.com

Read Full Post »

Festival Les Angivrades 2014, à Angirey (70)

See on Scoop.itMusique en Franche-Comté

Du mercredi 19 mars 2014 au samedi 22 mars 2014
Festival de spectacle vivant et de musique

Toftaky‘s insight:

A Angirey, un festival consacré aux arts du spectacle et à la musique avec Maggy Bolle et Black Water

See on 70.agendaculturel.fr

Read Full Post »

Deluxe au Moloco (25)

See on Scoop.itMusique en Franche-Comté

Deluxe est assurément l’une des révélations musicales les plus excitantes de la scène française. Produit par Chinese Man Records, le groupe s’inspire librement des maîtres du hip hop, de l’électro, du jazz et du funk pour produire sa propre recette musicale entièrement axée sur le groove. Un mélange explosif sur scène !

Toftaky‘s insight:

Issu de la réhabilitation de l’ex-cinéma « Le Lumina » à Audincourt, le Moloco, Espace Musiques Actuelles du Pays de Montbéliard a ouvert ses portes le 20 septembre 2012. C’est un projet initié par Pays de Montbéliard Agglomération.
Dédié aux musiques dites « actuelles » (rock, rap, métal, musiques électroniques, reggae, chanson, musiques du monde…), ce nouveau complexe culturel propose plusieurs services aux musiciens de l’agglomération et plus largement de la population du Pays de Montbéliard et de l’Aire Urbaine.

See on www.info-culture.com

Read Full Post »

On fait quoi ce week-end ?

See on Scoop.itMusique en Franche-Comté

On se déhanche sur tout ce que la black music a produit de mieux dans les années 60 pour une soirée 100% soul à la Villa Montigny. (entrée libre). soul party. 2. On swingue à la Guinguette du FJT des Oiseaux avec Pascal …

See on blog.france3.fr

Read Full Post »

See on Scoop.itMusique en Franche-Comté

Festival – La belle chanteuse aux hymnes métissés clôturera le dimanche 29 juin le festival d’Audincourt Ayo à Rencontres et Racines

Ayo, capable de mettre le feu (« Fire », un des ses morceaux emblématiques), chantre de la joie de vivre. Photo DR

Montbéliard. Son nom sera dévoilé cet après-midi sur le facebook du festival des musiques et cultures. Mais d’ores et déjà, on sait qu’Ayo sera la tête d’affiche de la vingt-cinquième édition de Rencontres et Racines. Le rendez-vous audincourtois, qui se déroulera cette année sur trois jours et englobe le dernier week-end de juin, accueillera la star sur la grande scène le dimanche soir (21 h 15). Une manière pour les organisateurs, à commencer par le programmateur, Jean-Luc Morin, d’afficher haut et fort, ses choix ; à savoir l’orientation familiale de la dernière journée du festival.

« Ayo, outre son talent, correspond aussi à tous les critères de Rencontres et Racines », souligne le programmateur, ravi. « Elle est hyper-engagée, militante et a un contact exceptionnel avec le public ». Ce qui s’est vérifié, tout récemment en intérieur : la belle chanteuse, guitariste, auteur et interprète a séduit la Rodia de Besançon en décembre dernier.

Hymnes à la joie

La belle Allemande, d’origine nigériane et roumaine tzigane -qui vit aujourd’hui en France !- a déjà vendu un million et demi de disques dans quarante pays. Ayo a retrouvé le producteur de son premier album, Jay Newland, pour son quatrième et dernier opus en date « Ticket To The World ». Enregistré dans les conditions du live, il est riche de seize petites pépites, dans lequel elle allie le naturel à l’élégance.

Dès la sortie de son premier album, « Joyful », en 2006, sur lequel on retrouvait son hymne « Down On My Knees », Ayo a imposé dans le paysage musical ses compositions folk soul aux sonorités uniques et a connu une ascension foudroyante.

La trentenaire dont le nom signifie en yoruba « joie » fera donc prochainement celle du public audincourtois. L’an passé, le festival, qui pour la première fois s’étendait sur trois jours (au lieu de deux) avait accueilli 37 000 visiteurs. Un record que les organisateurs espèrent bien égaler voire dépasser pour son quart de siècle d’existence. À noter qu’à cette occasion, la plaquette de présentation de l’événement sera transformée en rétrospective-clin d’œil sur l’histoire du festival.

Au cœur du site Japy et du village aux couleurs du monde -80 associations, presque autant de nationalités- l’événement, qui se veut encore et toujours porteur des valeurs de tolérance et de paix, accueillera sur ses trois scènes, vingt-cinq groupes. Outre Ayo, on sait déjà que Danakil, la formation française phare du reggae, participera (le vendredi soir) à l’événement. Dans ce style musical, un autre artiste français, Taïro, est annoncé, le dimanche soir cette fois, sur la scène B.

Les réservations et vente dePass trois jours (20 €) seront ouvertes à partir de mi-mars.

EST REPUBLICAIN, ven 7 fev

See on www.estrepublicain.fr

Read Full Post »

Mon Top 2013

©Samuel Kirzenbaum

©Samuel Kirzenbaum

Salut à toutes et tous, voici mon top ten 2013, pas de grosses découvertes pour moi en 2013 mais plutôt une année de retours spectaculaires.

1.            Istiklaliya / Aufgang.- InFiné, 2013

Deux piano, une batterie, une machine de guerre technoïde qui renverse tout sur son passage, un album addictif qui donne un coup de frais à la production électro actuelle.

Aufgang : Live à Bourges 2013

2.            Aftershock / Motörhead, ens instr & voc.- UDR, 2013

La grosse surprise de l’année, le come-back rageux de Lemmy ! Sentant les griffes de la mort se resserrer sur son cou, le vieux soldat fait son baroud d’honneur. La Rickenbacker en main, il part à l’assaut et livre un des meilleurs albums de Motörhead. Cet ultime cadeau qu’il nous fait est à ranger carrément aux cotés des mythiques Bomber ou Ace of Spades.

3.            L’Homme dont les bras sont des branches / Daran, chant.- Le Mouvement des Marées, 2012.

Son exil au Québec lui a fait le plus grand bien, moins grincheux que sur ses derniers opus, Daran s’entoure ici de fines lames et de belles plumes pour un album équilibré, poétique et inspiré.

4.            Baron Samedi / Bernard Lavilliers. Barclay, 2013.

Encore un retour d’une valeur sûre très inspirée. Nanard nous gratifie d’une de ses plus belles réussites depuis au moins « Arrêt sur Images ». Après 12 années d’albums plutôt moyens, « Baron Samedi » arrive comme un classique instantané, des tubes à foison et une reprise d’anthologie, celle du magnifique « Rest’la Maloya du poète-chanteur réunionais Alain Peters. Vocalement, textuellement, musicalement,Nanard est ici au top et que dire des magnifiques arrangements de Romain Humeau, véritable Jean-Claude Vannier du 21 ème siècle.

5.            The Phoenix Rising / Stile Antico. Harmonia Mundi, 2013.

La pépite de l’année. Je suis un fan hardcore de Stile Antico et quand ils touchent ici à la musique sacrée anglaise du 16ème, notamment aux chants sacrés, aux messes de Byrd, de Tallis, alors là je décolle et j’atterris chez les Tudors tel un voyageur spatio-temporel !

Ce disque soulage bien des maux, bien des stress, il devrait être remboursé par la sécu.

6.            Harmonicraft / Torche.- Volcom Entertainment, 2012

Je triche parce que je l’ai découvert en 2013 mais ce disque foutraque m’accompagne depuis des mois lors de mes longues sorties de marathonien. Meilleur album stoner/punk/pop de l’année !

7.            Songs for two ; Sings a string of Harold Arlen / Tony Bennett.- Solar Records, 2013

Bien sur ce sont des rééditions, ça fait longtemps que ce vieux mafioso de Tony n’atteint plus ce niveau de croonitude stratosphérique. Je le plébiscite tout de même parce que ces deux disques font pour moi de Tony Bennett, le meilleur crooner de l’univers bien loin devant les gugusses du Rat Pack.

8.            If you wait / London Grammar.- Metal & Dust Recordings, 2013

Dans chaque top annuel, il y a toujours des petits nouveaux anglais pour vous ravir de frais albums pop indie. Cette année, on aura eu Balthazar ou Savages mais mon oreille très new wave retiendra London Grammar. Je les aurais même positionné dans le top 5 s’ils avaient compilé le meilleur de ce double album en un seul disque parfait.

9.            Shangri la / Jake Bugg, chant.-Virgin EMI Records, 2013

Encore un nouveau songwriter génial pondu par cette perfide Albion ! Jake Bugg m’a enthousiasmé par sa fraicheur, comme Alex Turner et Miles Kane récemment, il redonne du peps à la pop britonne.

10.          Light up gold / Parquet Courts.- What’s Your Rupture ?, 2012

Là aussi, un disque 2012 mais qui m’est arrivé dans les oreilles en 2013. Alors que je ne pensais plus tellement avoir de surprise de la part d’un groupe de punk-rock, celui-ci arrive à nous surprendre en mêlant l’ironie de The Fall, la désinvolture du premier Strokes, la déglingue musicale de Pavement et l’énergie des pionniers punks new yorkais des 70’s.

La Biz.

Read Full Post »

Older Posts »

%d blogueurs aiment cette page :