Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for octobre 2014

pic-artiste_ChlorineFree

Chlorine Free est un collectif de 7 musiciens jazz-funk parisien qui remue toute la jazzosphère depuis 2011.

Dès leur premier album, « Start Fresh« , toute la presse musicale a crié au génie les comparant d’emblée aux mythiques Headhunters de Herbie Hancock. La filiation était en effet indéniable tant l’album transpirait un son jazz-funk organique millésimé 1974.

Mais il ne faudrait pas les réduire à cette seule et glorieuse ascendance. En effet, avec ce second album, « Le Fish« , les Chlorine Free s’imposent en big band moderne. Ici nous avons une formation qui a parfaitement digérée 50 ans de musique d’influences afro-américaines.

Sur une base rythmique basse-batterie, gravitent cuivres, flûte traversière, synthés, boucles électro, samples hip-hop et chants « rappés ». En orbites chaotiques se télescopent ainsi joyeusement Hancock, De La Soul, Galliano, Squarepusher, Morphine, US3 et A Tribe Called Quest.

De cette soupe originelle naquit un jazz-funk électro hip hop groovy et jouissif qui parvient à un équilibre parfait. Le dialogue old school – new school est surtout réussi grâce à l’apport d’invités triés sur le volet comme  le rappeur californien solaire Raashan Ahmad, le saxophoniste virtuose Soweto Kinch, le slameur Nya, ex complice d’Erik Truffaz et d’US3, la rappeuse originaire de la Nouvelle Orléans Voice Monet (Wax Tailor) ou le pionnier de l’électro-jazz Booster.

Évidemment c’est sur scène que Chlorine Free développe toute sa science du groove, vous pourrez le constater ici avec l’intégrale d’un live capté par ARTE au Festival Like a Jazz Machine de Dudelange (57) :

http://concert.arte.tv/fr/chlorine-free-ft-soweto-kinch-au-festival-jazz-machine

En voici un extrait ici avec « Black Bass » :

Read Full Post »

%d blogueurs aiment cette page :