Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘Chanson’

francois_pianoombre

Piano Ombre est un disque de pop légère, fluide qui cache une noirceur menaçante. C’est exactement tout ce qui me touche dans une œuvre artistique, le décalage, les chausses-trappes, les double-fonds et les trompe-l’œil.

François Marry, leader de Frànçois and The Atlas Mountains, propose à nos oreilles blasées, « Piano Ombre« , un nouveau disque de pop francophone classieux, très bien arrangé et orchestré finement. Éditè chez les anglais indie du label Domino Records, excusez du peu mais c’est quand même le label de Robert Wyatt…, F&AM avaient beaucoup à prouver après la hype entourant leur précédent album : « E Volo Love ». Beaucoup moins sous influence « world music » que le précédent, « Piano Ombre » trouve un équilibre entre tradition pop orchestrale 60’s, rythmiques ethniques, son électronique 80’s et chanson française moderne.

Piano Ombre est un disque facile d’accès, de prime abord, mais qui au fil des écoutes, se révèle de plus en plus complexe. La première écoute vous laisse surfer sur une vague rêveuse mais peu à peu l’univers de F& AM s’ouvre à nous à mesure que nous pénétrons dans ces bois inquiétants. F&AM ne cherche pas la fille dans la forêt, la fille il l’a déjà perdue même si Robert Smith n’est pas loin.

Moins symboliste qu’un Lescop, plus romantique, l’écriture de Frànçois est magnifique comme sur « La Fille aux cheveux de soie » et c’est là un autre intérêt de l’album, les paroles collent à la musique lui faisant passer une seconde dimension. De la nostalgie, du romantisme, de la tristesse mais également des éclaircies et des moments de grâce, F&AM réussit le tour de force de susciter une grande variété de sentiments en un seul disque mais sans la lourdeur ni les grosses ficelles des habituelles productions rock françaises.

Surtout, F&AM a le mérite de tracer son propre chemin sans de trop évidentes influences, sans ce travers des productions pop indie caméléons actuelles, ersatz d’un passé glorieux que l’on entend trop souvent dans notre hexagone…

La Fille aux cheveux de soie / F&AM

Read Full Post »

castelhemis

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il est mort dans l’indifférence générale le 08 Avril 2013, quelques brèves dans la presse bretonne (Merci Ouest France) et le silence médiatique s’est refermé sur un des chanteurs folk français les plus attachants des années 80.

Son nom, Philippe Laboudigue alias Castelhemis. A son actif, 6 albums dont 3 vraiment indispensables à tous les amateurs de folk et de chansons engagées et poétiques :

 

Armes Inégales, 1979, sorti chez CEZAME

armes_inégales

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mots Croisés, 1980,chez  CEZAME également

mots_croisés

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

N’importe quelle sorte d’amour, 1982, chez CEZAME

nqsa

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il aurait pu largement faire la carrière d’un Cabrel mais ses engagements anti-nucléaire, anti-militariste et son positionnement critique face à l’industrie culturelle, aux médias l’ont largement marginalisé malgré la qualité de ses chansons. Pas assez putassier pour faire le beau à la télévision, il n’a pas eu le courage et l’acharnement d’un Thiéfaine et a tourné la page de sa carrière musicale en 1988, laissant derrière lui toute une communauté de fans se passant religieusement sur K7 audio, les rares copies des mythiques premiers albums.

Quasiment pas édité en CD, si ce n’est une compilation et un dernier album dispensable, le souvenir de Castelhemis se transmet dans les soirées, quand un guitariste inspiré vous chante « Les Soldats » ou « Coco ».

De Castelhemis, je garderai ce souvenir de vendanges dans le Beaujolais, lorsqu’un gars du Puy de Dôme enchanta tout un dortoir avec son répertoire. Pour un instant, le jeune punk que j’étais alors, se prit à apprécier l’ambiance hippie style d’une communauté de babas, bien aidé en cela par une forte consommation de beaujolais village et de cigarettes roulées…mais passons…

Je vous invite à vous plonger dans la discographie du troubadour, on trouve pas mal de choses sur le net, notamment sur Dailymotion ou Youtube et également une compilation sur Grooveshark

Read Full Post »

En septembre 2000 à Vesoul, le Théatre Edwige Feuillère proposait dans ses murs un tout nouveau festival dédié à la chanson française et notamment à la jeune scène. Du 29 septembre au 14 octobre 2012, le Festival Jacques Brel fêtera sa 12ème édition avec une programmation magnifique. Entre grosses têtes d’affiches comme Arthur H et Camille, seconds couteaux affûtés tels Loïc Lantoine et François Hadji-Lazaro et jeunes pousses prometteuses comme l’excellent Manu Galure et le non moins talentueux Ben Mazué, les programmateurs nous ont brodé une affiche en dentelle de Luxeuil les Bains !

Mais le Festival Jacques Brel s’est aussi des concerts pour enfants où nos chers petits vont pouvoir écarquiller yeux et oreilles devant les impressionnants Pigalle…la chance !

Reprenant à son compte la mode des concerts à domicile, le Festival propose également Batlik en live direct from the canapé, façon fort amusante de découvrir un artiste. En venant faire un tour par chez nous, vous verrez également des artistes lâchés dans les rues, des concours de jeunes talents et surtout vous découvrirez la « dolce vita » vésulienne !

Plus d’infos par ici :

http://www.vesoul.fr/index.php?option=com_content&task=blogcategory&id=151&Itemid=187

Read Full Post »

Je me demande parfois quelle chanteuse  aurait l’envergure d’une Edith Piaf aujourd’hui ? Quelqu’un qui possède la flamme. Quelqu’un qui aie le bon angle, le coup d’oeil. Une chanteuse avec le grain, le truc qui gratte l’écorce à nu et qui fait tomber vos barrières…vous voyez ce que je veux dire, un Mano Solo au féminin !

Marianne Joplin des faubourgs, Fréhel explosive, Melissmell a répondu à mon interrogation.

De bourlingue en errance, Melissmell a connu la rue, les petits métiers, la débrouille de l’auto-production et gravit un à un les échelons de la reconnaissance. Elle est en campagne, à l’assaut des barricades et à l’entendre, on pense à « La liberté guidant le peuple », le tableau de Delacroix. « Aux armes » nous crie-t-elle et le vent de l’histoire souffle dans les enceintes. C’est le cri du peuple, des opprimés qui résonne dans sa voix. On est pris aux tripes par sa voix qui rocaille puis caresse, apaise avant de s’enflammer à nouveau.

Sur une base acoustique, elle pose une voix rock et le contraste entre  la douceur des cordes et l’énergie de son chant fait mouche. Les textes sont travaillés et vont droit au but. On y sent bien sur quelques influences, mais plus dans la forme que dans le fond, c’est direct et ça sent le vécu.

Clairement, une artiste de grand talent est en gestation. On attend avec impatience la sortie de l’album « Ecoute s’il pleut » chez les indés du label Discograph, dans les bacs le 17 janvier. En attendant, on patiente avec l’EP « Aux armes » et surtout en suivant la demoiselle sur scène, partout en France !

Aux armes :

Sobre la muerte (après une petite Suite pour violoncelle de Jean-Séb !) :

 

Read Full Post »

Mon précédent billet apportait quelques renseignements sur la session 2010 du Festival Jacques Brel, le festival chanson francophone organisé tous les automnes au théâtre Edwige Feuillère de Vesoul. La programmation officielle, les affiches et programmes sont enfin sortis, je peux donc vous en dire un peu plus !

Le Festival se déroulera du Lundi 04 au Vendredi 15 Octobre. Cette année encore, les organisateurs nous ont gratifiés d’une programmation très originale au niveau des artistes présentés mais aussi par rapport aux différents types de spectacles proposés.

Par exemple cette année, les artistes viendront chanter gratuitement chez leurs fans ! Pour peu d’avoir un séjour suffisamment grand pour accueillir une quarantaine de spectateurs, on peut effectivement s’inscrire auprès du Théatre Edwige Feuillère ( 03 84 75 40 66). Barcella, Marie Tout Court, Nicolas Fraissinet et Marine Futin donneront donc du 04 au 07 Octobre,  4 mini concerts chacun dans 4 endroits différents. Voici de quoi passer une soirée musicale atypique !

Le Mercredi 06 Octobre au Théatre Edwige Feuillère, Laurent Madiot, Benoît Simon et Tom Poisson proposeront  » J’avais pas vu Mirza », un spectacle mis en scène par Olivier Prou, autour de l’univers de Nino Ferrer. Ce spectacle sera également délocalisé dans les écoles, en partenariat avec les Jeunesses Musicales de France.

Le vendredi 08 Octobre, Aldebert viendra fêter ses 10 ans de scène accompagné d’une troupe de cirque. Comme prévu Barcella, Babx, Féfé, Bazbaz, Arnaud Fleurent-Didier, Anna Prucnal et Nicolas Fraissinet donneront chacun leur tour de chant entre les 8 et 15 octobre.

Autre temps fort du festival, le concours Jeunes Talents qui aura lieu le samedi 9 et le dimanche 10 Octobre.  Buridane, Cécile Hercule, Jeanne Garraud, Je Rigole, Le Larron et les Vendeurs d’Enclumes parcourront la ville en musique le samedi pour des concerts hors les murs. Ils se retrouveront le lendemain soir afin de concourir, le tout étant totalement gratuit.

Du cirque, des concerts gratuits, des jeunes talents, des artistes confirmés mais qui n’ont pas été programmés par tous les gros festivals,  mais aussi des spectacles organisés parallèlement dans les écoles, le festival Jacques Brel a pris de l’ampleur et se place d’année en année comme un des meilleurs festival musical du grand est. Alors n’hésitez pas à faire comme le Grand Jacques, venez-voir Vesoul !

Toutes les infos, la billeterie, les horaires et les n° de téléphone sur le site @ du Théatre Edwige Feuillère :

http://www.theatre-edwige-feuillere.fr/festival-jacques-brel/blog

Read Full Post »

Du 04 au 15 octobre 2010, le Festival Jacques Brel à Vesoul fêtera sa 10ème édition. Toujours axé chanson francophone, le festival continue sur son excellente lancée et propose à nouveau une programmation innovante.  Voici quelques noms pour cette année :

Aldebert avec le Cirque Plume, Féfé, BabX, Arnaud Fleurent- Didier, Bazbaz, Anna Prucnal

ainsi que les gagnants du concours 2009, Barcella et Nicolas Fraissinet

Enfin un festival original, on retrouve des artistes qui n’ont pas été sur toutes les scènes cet été ! Petit bémol, tous les ans, je cherche un lien internet officiel pour leur faire de la pub mais ne trouve jamais rien…faudrait s’y mettre maintenant Vesoul ! Je remercie donc le blog  » Ma P’tite Chanson » pour ces précieuses infos !

Read Full Post »

Dans le magma bouillonnant ou mijotent trentenaires mélancoliques et autres chanteuses à guitares en bois, apparait de temps à autres, des artistes talentueux que l’on se prend à vouloir suivre, malgré un intérêt restreint pour la chanson française.

Bartone est de ceux-là. Un pedigree rock certifié ex-Raoul Volfoni (ex groupe de rock de Saint Etienne) et un certain talent pour les textes cyniquement drôles ont révélé Bartone. Son premier album « Cador » était une réussite de chanson mi variété mi rock. Malheureusement le son de l’album un peu mou le plaçait sur le créneau de Cali ou  Bénabar.

Avec « Les Déracinés », il passe la seconde! Les titres sont plus rock, le ton plus acerbe. Bartone s’affirme dans des compos aux textes encore plus travaillés (la concurrence est rude…). Les musiques sont elles-aussi plus variées, on saute de registres chansons à la Miossec à des titres très rock français genre Luke.  Il progresse aussi au chant, son étendue vocale est plus vaste et ça change des poitrinaires de la variété française.

Les Déracinés, à découvrir en vidéo et en audio sur son site Myspace :

  http://www.myspace.com/bartoneblog  

Read Full Post »

Older Posts »

%d blogueurs aiment cette page :