Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘Cold wave’

The Cure, line up 1980, Smith, Tolhurst, Gallup, Hartley

Je sais que ce blog est suivi par pas mal de fans de The Cure, alors j’en profite pour faire un brin d’autopromotion pour mon Scoop.it! spécial The Cure : « The Hanging Garden ».

Scoop.it! est une plateforme de curation qui permet d’organiser une veille automatisée sur des sujets précis comme ici le groupe The Cure. Vous y trouverez donc une sélection de tous les liens, news, scoops, mise à jour de tout ce qui concerne notre groupe préféré ! Un simple clic dans chaque petite fenêtre contenant les infos vous redirige sur les sites contenant les scoops. The Hanging Garden vous permettra donc de voir d’un coup d’oeil toute l’actu du groupe.

Au menu ce lundi, un lien vers un superbe bootleg d’Avril 1980 déniché sur le site Playsound. Printemps 1980, The Cure assure sa première tournée américaine pour la promo de « Seventeen Seconds ». On retrouve sur cet excellent enregistrement, Robert Smith accompagné de Simon Gallup à la basse, Lol Tolhurst à la batterie et Mathieu Hartley aux claviers.

Allez Marty, grimpe dans la De Lorean direction Cherry Hill dans le New Jersey, compteur bloqué sur le 10 avril 1980 !!!

http://www.scoop.it/t/the-hanging-garden

Publicités

Read Full Post »

Connaissant mon oreille très 80’s, un ami m’a passé un album de Masquer, groupe suédois inconnu sur mes tablettes. J’ai pris immédiatement une gifle, un peu la même que celle administrée par le premier album d’ Editors.

Masquer est un groupe suédois, basé à Stockholm. Composé par un duo mixte, Kicki Halmos au chant et claviers avec Pelle Lundqvist à la guitare, ils produisent ce que l’on peut qualifier de dream pop lo-fi à couleur new wave.

Ce qui frappe immédiatement à la première écoute, c’est la voix charismatique, habitée, presque hantée de Kicki. Idéale pour ce genre de musique, elle fait beaucoup penser à un mix de Pj. Harvey, Liz Fraser ( Cocteau Twins),  Tanya Donelly ( Belly) et de Siouxsie Sioux ( Siouxsie & the Banshees). Son acolyte Pelle a lui un petit son de guitare bien sympa, en lignes claires, réverb à donf façon Vinny Reilly ( Durutti Column). Si on reprend le tout, à l’écoute, on obtient donc une synthèse de tout ce qui s’est fait de mieux dans la pop des 80’s-90’s.

Sur « Cover my face as the animal cry », Masquer réussit en effet la prouesse de faire oublier instantanément tous les groupes actuels formant cette cohorte agaçante du revival 80’s. En toute fraicheur et légèretée, Kicki brosse des tableaux cold wave que n’aurait pas renié non plus Robert Smith. En effet, la filiation semble évidente avec The Cure, notamment au niveau des mélodies soulignées aux synthés.

On pourra certes hurler à la redite voir au plagiat mais je pense qu’ici un vrai travail de composition a été réalisé, un univers a été créé qui ne demande qu’à s’épanouir, mûrir et s’affirmer. Masquer est parvenu à la synthèse de toute la musique que j’aime, comme avant lui Interpol et Editors, je leur souhaite le même parcours. En attendant,j’en ai déjà fait mon disque de l’été !

« Cover my face as the animal cry » est sorti en automne 2011 chez MSQR Records. Et pour vous convaincre que je ne suis pas totalement sénile,  voici le tube imparable de l’album « Happiness » :

http://masquer.bandcamp.com/

http://www.myspace.com/masquerstockholm/music

Read Full Post »

Je voudrais aujourd’hui vous refiler un excellent lien sur les années Post-punk : Wavelength 1976-1984

Sur ce site sérieux et complet, vous retrouverez un historique complet de la période 1976-1984, tout ce  qu’il faut savoir sur la new wave, le post-punk, la new pop de ces années là. La valeur ajoutée indéniable du site est la mise en avant fonctionnelle, esthétique et pratique de nombreuses vidéos et clips d’époques qui font de Wavelength un petit INA du punk ! J’applaudis des deux pieds et souhaite bon vent à ce super site !

 

Read Full Post »

Je vous les envoie en vrac comme ça parce que je n’arrivais pas à me décider. Deux révélations (pour moi) de ce début d’année,  genre new wave / post-punk.

Une pure héritière, signée chez Warp Records, originaire de Manchester et donc titulaire d’un pur pedigree : Lonelady. Elle sort « Nerve Up » son premier album fin février. C’est une pépite rétro qui fleure bon les années Joy Division-A Certain Ratio-Durutti Column, influences revendiquées par la demoiselle. Loin d’être écrasée par ses encombrants voisins, elle déroule un post-punk robotique mais dérouillé par sa voix souple et disco façon Beth Ditto.

Direction Brooklyn, la quartier de New York où bouillonne une nouvelle scène rock à suivre. Avec par exemple,  The Drums. Je suis tombé en arrêt sur leur Myspace ou l’on peut écouter quelques extraits de « Summertime », le nouveau buzz indie pop du moment. Revendiquant une filiation plutôt anglaise qu’américaine, ce duo de vieux copains fait un pont entre New Order et Weezer en passant par les Beach Boys. Au final, cela sonne comme « un Joy Division qui se serait levé du bon pied » pour paraphraser Simon Reynolds et c’est bon pour les oreilles ! Allez pour bien cibler mon wording  :   » Summertime » de The Drums, l’album idéal pour passer de l’hiver au printemps !

Read Full Post »

Cold wave XXL

Dernière réplique du tsunami post-punk des 70’s, The XX. Groupe de 4 londoniens de 20 ans, à peine sorti du lycée qui navigue entre synth-pop et cold wave, le tout produit et arrangé de fort belle manière par Jamie Smith, master es machines du groupe.

On peut sentir dans leur musique des influences diverses, une guitare très « Durutti Column », un chant féminin à la « Young Marble Giant », des ambiances très « Cocteau Twins ». C’est mélancolique, ça sent le fog londonien mais sans tomber dans la nostalgie. The XX compose de belles mélodies et l’apport des programmations, groovebox et autres synthés sauve leur musique de la redite néo new wave. A conseiller donc comme groupe de la rentrée !

Read Full Post »

Je viens de découvrir Frustration, un bon groupe de rock français qui chante en Anglais. Dans un style plutôt glacial, les parisiens déroulent sur leur premier album signé chez Born Bad, une cold wave teintée de punk new yorkais 80’s. Il se disent influencés par Joy Division ou The Fall et ça s’entend. Bon, on fait du neuf avec du vieux mais on le fait très bien. Le chanteur psalmodie, hurle et convulse entre Ian Curtis et David Byrne et le reste du groupe maintient un équilibre entre claviers réfrigérants et guitares acides. Les fans de Talking Heads, Jello Biafra et de Joy Division apprécieront ce tribute aux brumeuses 80’s britonnes! Découvrez en écoute donc leur premier cd ici : « Relax« .

Read Full Post »

A l’heure où Ian le maudit sort de son au-delà, plagié par bon nombre de teen-rockers, certains ironisent tels les Wombats avec leur single ultra dansant : Let’s dance to Joy Division. On peut leur promettre déja un avenir à la Bloc Party !

Leur Myspace : http://www.myspace.com/thewombatsuk

Leur site tout court : http://www.thewombats.co.uk/

Pour en savoir plus : http://en.wikipedia.org/wiki/The_Wombats

Leur label qui a signé aussi les excellents Band of Horses : http://www.kidsthelabel.co.uk/bands.htm

A+

Read Full Post »

%d blogueurs aiment cette page :