Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘Electro hip-hop’

Les Eurocks 2008 ont bien débutées hier sous un soleil amical. Le public était au rendez vous, j’ai trouvé qu’il y avait pas mal de monde pour un vendredi. Les têtes d’affiches comme Arno et Massive Attack et le beau temps avaient sans doute attiré du festivalier à foison !

Cependant, pour moi les festivités ont eu du mal à vraiment démarrer. Le concert d’Arno a été sabordé par des problèmes de rupture d’alimentation électrique. Après avoir été interrompu une première fois, le crooner punk belge est revenu pour un titre avant de jeter l’éponge devant de nouveaux incidents techniques. Grosse déception pour nous autres inconditionnels du renard du plat pays! Déja que le son n’est jamais bien terrible sous ce chapiteau…

Du coup après cette fausse note, il fut difficile de se remettre dans le bain. D’autant plus que un je ne sais quoi de nonchalance ou de mollesse semblait plomber les concerts ou alors c’est moi qui suis blasé. Mais et j’en viens au gimmick de ce post, un fil rouge inattendu a sauvé la journée, les filles ont pris le pouvoir!

De la bouillante Kenny Arkana en passant par la mutine Soko, suivie d’une féline Cat Power toute en patte de velours, jusqu’aux volcaniques Missil et Beth Ditto, ce fut une déferlante de féminité conquérante, créative et talen-tueuses. Les demoiselles ont enflammé un festival qui ronronnait pépère !

Un spécial coup de chapeau à Missill, la djette qui fétait ses 26 printemps sur la Plage du Malsaucy a réveillé à grands coups de basses assassines des festivaliers endormis. Alors qu’elle était en train de faire sa balance, elle nous a fait lever et danser pendant une ou deux minutes pour ensuite s’éclipser en rigolant : « Hé c’était juste la balance, c’est pas commencé encore… » J’avais rarement été chauffé comme ça, ça annonçait un concert explosif et ce fut le set de la journée. Un son enfin à la hauteur, un cadre magnifique, une dj qui mixe comme elle respire, qui vit dans sa musique. Son mix électro hip hop hyper rock’n’roll a retourné Belfort, pire qu’un groupe punk à elle toute seule. Sa chorégraphie aux platines, sa façon d’accompagner ses mix comme une boxeuse, son envie de venir nous chercher, de communier avec son public et surtout sa joie évidente d’être là devant un public dense et chauffé à blanc, me fait lui décerner le prix de concert de la journée mais aussi d’un des meilleurs concerts depuis 20 ans au Malsaucy.

Pour en savoir plus, je vous renvoie à mon post du 31 Mars sur la chamane des platines ou sur son site à elle qui vaut le détour.

Deux vidéos pour que vous compreniez ce qu’on a pris dans la poire…

Publicités

Read Full Post »

%d blogueurs aiment cette page :