Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘Percussion’

See on Scoop.itGeek or not ?

L’instrument de musique acoustique créé et fabriqué en Suisse est devenu une sorte de Saint Graal pour des dizaines de milliers de personnes à travers le monde. Lors d’une de leurs rares rencontres avec un média, ses créateurs Felix Rohner et Sabina Schärer lèvent un coin de voile sur leur histoire à succès.

See on www.swissinfo.ch

Read Full Post »

Depuis que je tiens ce blog musical, à ma grande surprise, c’est un petit billet sur un instrument de musique qui monopolise le quart du traffic. Constatant que l’incalculable nombre de requêtes concernant le Hang Drum sur Google aboutit sur ce blog, j’ai décidé de pousser mes recherches et de rédiger un billet susceptible de renseigner définitivement les amateurs de percussions suisses !

A l’origine du Hang Drum est le steelpan, l’instrument de percussion idiophone caribéen. Le Steelpan est une sorte de casserole en acier dont le fond est arrondi et la surface martelée de multiples facettes que l’on peut ainsi faire résonner comme des cloches. On retrouve les « steelpan » dans la musique calypso des îles Trinidad et Tobago par exemple.

Felix Rohner et Sabina Schärer, des passionnés de cet instrument ont fondé la société PANhart Hangbau AG à Berne et se sont mis à fabriquer des steelpan en tentant d’en améliorer le concept, notamment au niveau de l’accordage. Passant de l’acier originel à un alliage de leur conception, le « Pang », ils réalisèrent toutes sortes d’idiophones, cloches, gongs, gamelan, cymbales…etc. En 2001,  ils conçurent le Hang Drum (percussion à main en Français ), cette petite merveille de percussion sur laquelle on peut jouer sur 8 notes. On trouve différents Hang Drum en fonction de la gamme désirée, l’instrument permettant selon le modèle de jouer sur 45 gammes.

Physiquement, cette percussion est faite de deux hémisphères en métal : le côté DING et le côté GU.
Le côté DING se compose de 8 champs de tonalité (les facettes) et du  DING central (grosse facette au son de basse).
Du côté GU, le coté que l’on pose sur les genoux,  il y a un trou de taille de main pour la résonance. En 2005, une évolution du Hang Drum est sortie, le Low Hang qui permit de jouer dans des tonalités plus basses.

Il n’est pas aisé de se procurer un Hang Drum, les concepteurs et fabricants de l’instrument ont une vision très stricte de la diffusion de leurs « Pan ». Ils ne souhaitent pas en faire un commerce échevelé capitalistique, leurs motivations sont essentiellement musicologiques. Les précautions dont ils s’entourent tendent à éviter toute production industrielle en série de leur invention,probablement afin d’éviter la mise sur le marché de pauvres copies indignes. Comment alors acheter un Hang Drum ? Il faut donc les contacter directement à l’adresse suivante et ils envoient un bon de commande et un contrat :

PANart Hangbau AG, Engehaldenstr. 131, 3012 Berne, SUISSE

Téléfax : +41 (0) 31 301 33 32

Voila, sachez qu’il en coûte environ 800 euros selon les modèles. J’espère avoir renseigné les fanatiques de la percu, la saison des pic-nic arrivant à grands pas avec ses hordes de djembés, derboukas et congas…

Pour ceux qui n’ont rien compris, une vidéo de Manu Delago, talentueux joueur de Hang Drum :

Read Full Post »

Je suis tombé sur cette vidéo grâce à un pote, merci Grand Sapin…

Le Hang drum est un instrument super récent, il a été inventé par des Suisses en 2000. C’est un mélange entre le son du gamelan, d’une cloche et d’un xylophone et ça sonne d’enfer. Moi ça m’a impressionné, regardez et écouter cette vidéo, ça déchire!

Pour en savoir plus : https://toftaky.wordpress.com/2009/05/18/lhistoire-du-hang-drum

Les inventeurs sont sur Myspace : http://www.myspace.com/giddahangdrum

Leur site et magasin : http://www.hangdrum.com/index.php

Read Full Post »

%d blogueurs aiment cette page :