Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘power pop’

La St Patrick 2010 a été endeuillée par la disparition d’une étoile de la musique pop américaine. En effet, Alex Chilton est décédé hier d’une crise cardiaque à la Nouvelle-Orléans. Avec ce chanteur guitariste de 60 ans, c’est tout un pan de l’histoire du rock qui disparait.

Il connait le succès dès l’âge de 16 ans avec son groupe  » The Boxtops » avec lequel il joue dans un style très soul, rythm ‘n’ blues à l’anglaise. Il incorpore à cette « blue-eyed soul » des éléments pop et psyché et décroche quelques tubes dont le mythique « The Letter » en 1967. Quatre albums suivront mais Chilton se lasse des manipulations de ses producteurs et part fonder « Big Star » avec son ami Chris Bell.

Avec Big Star, on touche à la mémoire collective du rock, le pôle magnétique de l’indie pop. Car en trois albums, « #1 Record », « Radio City » et « Sister Lovers », entre 1972 et 1978, Alex Chilton va marquer toute une génération de musiciens. Des futurs REM, Weezer, Pavement, Teenage Fan Club vont s’approprier ce mélange de pop mélodieuse beatlesienne, de guitares au son brut de décoffrage et d’harmonies folks psychédéliques. Encensé par le milieu et la critique, Big Star,  mal distribué,  se plante commercialement comme c’est souvent le cas pour les éclaireurs du rock. Derrière d’autres sauront édulcorer la recette et feront carrière comme un certain Tom Petty par exemple !

Chilton poursuivra sa carrière en solo, traversant la fin des années 70 au sein de la scène punk new yorkaise, produisant les Cramps et d’innombrables disques tous plus indés les uns que les autres. Il a désormais rejoint le panthéon indie d’où il continuera à rayonner sur tous les apprentis Franck Black du monde !

En vidéo, une de mes chansons préférées, ma madeleine de Proust à moi, The Letter. A noter, l’évident enthousiasme des musiciens jouant en playback :

Une chanson d’amour ultime : Thirteen / Big Star sur l’album #1 Record :

Publicités

Read Full Post »

Deux albums et des centaines de concerts, de premières parties prestigieuses en bars mis à sac, Toxic Kiss est une valeur sûre du rock hexagonal.

Je vous en avais parlé plus en détail lors d’un précédent billet. Entretemps, Toxic Kiss a déménagé son QG sur Nancy et s’est attelé à la production d’un troisième album « Snakes in the city ». On peut en écouter plusieurs extraits sur leur Myspace.

Toujours nichés entre power-pop bubble-gum, surf music, garage-rock psyché et post-punk déjanté, Toxic Kiss est un bon rappel de ce que doit être le rock’n’roll. Le vertige, le soufre, le sexe, le dérèglement des sens, le passage de l’autre coté…le rock’n’roll est un défouloir, Toxic Kiss un exutoire.

Soyez attentif début décembre, ils tournent sur la Lorraine et l’Allemagne !

En rappel, un extrait vidéo de leur second album « Smal-Town Faces », clip qui rappelera aux plus cinéphiles d’entre vous, le cultissime « Calvaire » de Fabrice du Welz, enjoy :

Read Full Post »

J’aime depuis toujours les voix féminines, surtout dans le rock. Je trouve que leur fragilité vocale (apparente) se marie super bien aux guitares et ambiances électriques. De toute façon, tout ce qui est décalage en musique, ça me fout les poils. Tout petit, j’écoutais Chantal Goya à donf, puis sont venues Blondie, Kate Bush, Tori Amos, Joan Baez, Joni Mitchell. Plus tard, les groupes indie pop anglo-saxons m’ont enchanté, Elastica, Belly, Echobelly, Breeders, Pj Harvey. Mais en France, peu de groupes ou d’artistes féminines m’ont réellement frappé.

Les artistes françaises sont souvent gnan-gnan ou trop variétoches, pour de rares Ina-Ich, Brigitte Fontaine, Eths ou encore Emilie Simon, trop de niaiseries bubble-pop pour pré-ados.

Sauf qu’il y a 10 ans apparaissait Dolly, groupe power-pop chanté en français, proche de David Salsedo ,le leader de Silmarils, les nantais cartonnèrent dès leurs premiers singles. Dolly était une bouffée d’oxygène dans le paysage rock français. Je ne reviens pas sur le drame qui frappa le groupe, menant à leur séparation en 2005, qui laissa Emmanuelle Monet seule sur la route.

Heureusement, la chanteuse a refermé ses plaies et le livre Dolly pour poursuivre sa route musicale. Accompagnée de son guitariste habituel et de deux renforts à la section rythmique, elle reprend le micro sous le nom de « Manu » et propose l’excellent album « Rendez-vous » disponible depuis septembre.

Les fans de Dolly adoreront, les autres passeront leur chemin. La voix de Manu n’a rien perdu de son charme cristallin ni de sa précision. Le son est toujours très léché, bonne production à la française mêlant guitare en power chords et sons électro discrets. Les compos sont plaisantes, alternent morceaux lents et plus rock’n’roll. On se dit parfois qu’on est trop dans le rock français basique, c’est vrai qu’il n’y a rien d’original là dedans. Mais l’album marque les esprits de par ses paroles profondes, une véritable atmosphère toute de sensibilité, de féminité blessée mais toujours sensuelle et mutine. On passe une quarantaine de minutes comme dans un flash, dans un bain de power-pop qui passerait inaperçu peut être sans la voix et les textes de Manu. Je suis curieux de les voir sur scène.

A écouter par là : http://www.myspace.com/manusonic

Read Full Post »

A découvrir, toujours le vendredi donc, Biffy Clyro, power trio écossais qui est composé de trois gars dont deux jumeaux à la batterie et à la basse. Très connus outre-manche, ils le sont moins ici sauf pour les fans de power pop façon Foo Fighters dont ils sont un peu les cousins brittons!

Leurs textes sont soignés et bourrés de références littéraires contemporaines, la voix oscille entre douceur et grain rock, les mélodies sont classiques mais mises en avant par des riffs de guitares efficaces. D’ordinaire un peu mielleux sur album, je parierai bien sur une prestation live bien rock’n’roll de ces trois larrons. En effet, quand on est que trois face à des milliers de personnes, il faut sortir la boite à gifles et envoyer du gros tout de suite sous peine d’envoyer le festivalier à la buvette…En totu cas j’espere qu’ils joueront à La Plage, leur musique doit bien s’écouter les pieds dans le sable !

 

Myspace : http://www.myspace.com/biffyclyro

Read Full Post »

Chouette un nouveau single de Weezer ! Et un album tout neuf, le sixième du groupe,  qui sort début juin !

Le single et le clip sont plutôt sympa et ne déplairont  pas aux fans des californiens ni aux photographes animaliers  :

http://www.weezer.com/

http://www.myspace.com/weezer

Belle moustache le Rivers…

Read Full Post »

%d blogueurs aiment cette page :