Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘rock indé’

Peu de groupes impriment autant les esprits que les VRP, je dois connaitre par coeur encore la moitié de leurs textes géniaux, il suffit de gratter trois accords et ça coule tout seul ! La preuve qu’ils méritent leur statut d’icônes indés, tous les ans, le 12 octobre, on est vachement nombreux à penser à not’mémère…

 

Pour info, Néry, le contrebassiniste, fait une belle carrière solo  et Fabrice, le guitariste, est devenu bassiste des Suprêmes Dindes.

Publicités

Read Full Post »

Je suis la carrière de Mark Lanegan depuis que je l’ai découvert sur les albums de Queens of the stone age, mais si vous savez, c’est la voix très grave qui apparait de temps en temps à coté de celle de Josh. Chanteur des grungesques Screaming Trees dans les 90’s, il a depuis poursuivi son chemin en loup solitaire collaborant avec la fine fleur du rock alternatif anglo-saxon.

Mais ce qui m’a vraiment coupé la chique fut ce disque sorti ce printemps, « Saturnalia » des Gutter Twins. En duo avec le non moins ténébreux Greg Dulli, ex chanteur des Afghan Whigs et leader des Twilight Singers, Mark Lanegan qui sait décidément fort bien s’entourer, a frappé fort. Réunissant leurs étonnantes personnalités, leur goût pour les atmosphères sombres et mélancoliques, pour la pop nostalgique et le gros rock qui gratte lourd, ces deux gars ont engendré une espèce de heavy rock atmosphérique bluesy, baroque et gothique qui vous fend l’âme en deux. Comme dans un poème de Baudelaire, le spleen vous envahit et vous planez au dessus d’un univers digne d’Edgar A. Poe. Il est vrai que la plume romantique de Dulli alliée à la présence chamanique de Lanegan, le tout posé sur des guitares incandescentes, des cordes orientales, il y a de quoi décoller du fauteuil, surtout quand on ne gâche pas l’écoute avec un misérable mp3…

Une fois Saturnalia posé sur la platine, le voyage commence et on a plus envie de descendre ! Depuis « An End has a start » des Editors, je n’avais eu l’envie de faire tourner en boucle un cd. J’ai donc attendu cet album un an ! Sur ce disque, Lanegan sort le grand jeu, il se métamorphose en crooner goth habité. Sa présence magnétique a ensorcelé Greg Dulli qui prend une envergure jamais atteinte jusqu’ici. Car non seulement tout ce qu’il a écrit pour Saturnalia, l’a obligé à composer pour lui et en pensant à Lanegan, l’obligeant à sortir de ses plans plus classiques, usés chez Afghan Whigs et Twilight Singers. L’album sort de plus chez  Sub Pop, dont la finesse éditoriale continue à m’épater.

Alors chapeau bas à ces messieurs, je place « Saturnalia » à coté de « Pornography », « Play Blessures », « Soleil cherche futur » et « Unknown pleasures » que les thékaires ne cherchent pas à comprendre c’est la PCDM5…

Gutter Twins live chez Jools Holland sur la Beeb :

Un album duo Tom Waits-Mark Lanegan avec Iggy Pop en guest, vous croyez que c’est faisable comme demande au Père Noël ?

Read Full Post »

La venue du terrible Anton Newcombe et de son gang de malfrats, le Brian Jonestown Massacre est annoncée sur plusieurs sites dont le Myspace du groupe. Cependant il n’y a aucune allusion à leur présence sur le site officiel des Eurocks…viendraient ils en remplacement éventuel des Babyshambles d’un autre cramé notoire…Pete Doherty venant de se prendre 14 semaines de prison, il serait, hors remise de peine, indisponible pour le 6 juillet… L’indie guy que je suis, prie le saint patron des bad boys pour que Mister Newcombe se tienne à carreaux d’ici là…

BJM aux Eurocks, ce serait l’événement du week end belfortain arghhhhh….to be continued…

Read Full Post »

%d blogueurs aiment cette page :